MAROC: Station pilote de traitement d’eau par technologies à membranes et énergies renouvelables

Une eau de qualité obtenue grâce à un mix énergétique

Les sociétés BELECTRIC France  (production et stockage d’énergie photovoltaïque) et FIRMUS France (traitement d’eau par techniques membranaires) ont décidé en 2012 de s’associer pour mettre en place une station de traitement d’eau par technique membranaire à énergie photovoltaïque. Il a également été fait appel à la société COMODOS basée à Monaco pour le développement d’éoliennes.

Ces sociétés ont pu s’appuyer sur le réseau de la Chaire SIMEV, qui a proposé d’implanter la station au Maroc en partenariat avec l’Université Ibn Tofail. L’installation a eu lieu au Lycée Al Anouar de Sidi Taïbi pour permettre l’alimentation en eau potable de l’établissement et couvrir une partie de ses besoins en électricité.

Une station exemplaire

Outre son volet social, cette unité autonome implantée en 2014 constitue une plateforme de recherche et de formation pour les enseignants et les étudiants locaux. La chaire continue de suivre ce projet, parallèlement à l’animation du réseau de plateformes technologiques INOV’EAU.

Un projet aux nombreuses contributions

Les 3 entreprises à l’origine de cette initiative ont investi 97000€ en fonds propres pour développer le pilote. Parrainé par la Fondation Prince Albert II de Monaco, le projet a obtenu le support financier de la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement, de la Société SMA (Onduleurs) et de la Région LR.

Les sociétés BAURES (climatisation du container) et ADIWATT (structure  des panneaux  photovoltaïques) ont fourni du matériel gracieusement. Les sociétés TERRAFIX (pieux vissés et machinerie pour vissage des pieux) et LAUDE (habillage du container) ont fourni du matériel à prix coutant.