Projet « Clean affordable water for africa » : une dynamique partenariale remobilisable

Objectif général du projet


Améliorer l’accès à l’eau potable et contribuer à résoudre les problèmes sanitaires importants qui entravent le développement en Afrique de l’Ouest

Budget total demandé


3 millions d’euros

Consortium


Ce projet, destiné à bâtir un pont entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest, reposait sur un consortium de 12 partenaires, universités et industriels. Le montage de ce projet a pu bénéficier d’une part de l’expérience et du réseau de la chaire UNESCO SIMEV (notamment avec l’appui de l’AFD), et d’autre part de l’expertise en matière de projets européens de l’EMH – European Membrane House.

La chaire UNESCO SIMEV était associée au projet via une structure de surveillance et de suivi. 2 membres du réseau de la chaire, 2iE et Aclaira, figuraient au titre de partenaires.

Principales étapes du dépôt du projet


Sur cet appel d’offres en deux étapes, 106 projets ont été déposés en avril 2015. Une trentaine a été retenue à l’issue de la première étape (juin 2015) dont CAWA. Au final 5 à 6 seulement ont été retenus pour financement et malheureusement CAWA n’en faisait pas partie.

Le Ministère des Affaires Étrangères français a été tenu informé du montage et de la préparation de ce dossier, via le Point de Contact National (Affaires Internationales) de Horizon 2020 qui est l’un de ses fonctionnaires.