Les technologies membranaires dans l’espace


Un partenaire SIMEV à l’épreuve des missions scientifiques les plus extrêmes

Firmus, partenaire historique de la chaire, a réalisé la prouesse de développer une technologie membranaire pour la station spatiale internationale.

Cette technologie appelée Grey Water Recycling System, FGWRS, permet le recyclage et traitement des eaux grises.

Elle fût ensuite utilisée sur terre et permet le recyclage des eaux provenant des lavabos, douches, lavage du linge, de vaisselle, eaux de cuisson …

FGWRS permet aux scientifiques des missions les plus extrêmes d’assurer leur survi en proposant une gestion fiable de l’eau potable de leurs stations depuis 2005.

Firmus travaille en collaboration avec l’ESA (Agence Spatiale Européenne), la station Concordia (Antarctique) pour l’Institut Polaire Français Paul Emile Victor (IPEV) et le Programme Italien de Recherche en Antarctique (PNRA).

Cette technologie fait appel à un procédé de purification par techniques membranaires, organiques et minérales. Ainsi, elle permet d’atteindre un taux de recyclage des eaux grises compris entre 75 et 85 %.
Le procédé utilisé peut permettre en fonction du cahier des charges et du respect des normes sanitaires en vigueur d’obtenir une eau de qualité potable permettant un recyclage complet vers le réseau sanitaire (douches et lavabos).

Retour sur le projet R&D réalisé avec Firmus

En 2012, la chaire UNESCO SIMEV, Belectrics et Firmus France réalisaient un projet solidaire  au Maroc.
L’installation, au sein d’un lycée, d’une station pilote de traitement d’eau par technologies à membranes et énergies renouvelables permet d’offrir une eau potable de qualité à plus de 1000 élèves.

L’astronaute Thomas Pesquet explique le rôle des technologies membranaires

A bord de la station spatiale internationale, Thomas PESQUET de l’ESA, nous parle du travail de FIRMUS, de son implication passée, présente et future avec notamment le projet MELISSA.