3 jours d’atelier
France/Afrique du Sud

New frontiers in separation processes & membranes development

Un espace adapté pour partager des connaissances, élargir les réseaux et construire de nouveaux projets collaboratifs

17-19 juillet 2019

atelier bilatéral et 18ème école STM, Johannesburg, Afrique du Sud

Une véritable plateforme d’échange thématique France / Afrique du Sud


L’Université de Johannesburg (UJ) et la chaire UNESCO SIMEV se sont associées pour organiser le premier atelier bilatéral France/Afrique du Sud sur le développement de membranes et les procédés de séparation pour la purification de l’eau et de l’air en Afrique du Sud.

Cet atelier, organisé du 17 au 19 juillet à l’école de tourisme et d’hôtellerie de l’UJ, a rassemblé 70 participants du monde académique, politique et industriel autour de 3 journées thématiques :

  • Protection globale de l’environnement – qualité de l’eau en milieu urbain
  • Approvisionnement durable en eau pour les petites communautés – procédés membranaires et approvisionnement en énergie
  • Protection globale de l’environnement – qualité de l’air

Les synergies existent !


L’Afrique du Sud offre de nombreuses possibilités pour des projets de développement d’accès à l’eau potable et d’amélioration des systèmes d’assainissement grâce aux procédés membranaires. L’objectif commun de l’UJ et de l’UM, avec le soutien de la chaire UNESCO SIMEV, est de maintenir la dynamique de concrétisation de partenariats autour de projets communs!

La délégation française a pu visiter vendredi 19 juillet après-midi les laboratoires de l’UJ (Département des Sciences Chimiques et Station de technologie des procédés, de l’énergie et de l’environnement).

Les contacts initiés ont déjà offert des opportunités de collaboration (ex : mobilités étudiantes soutenues par l’Ambassade de France) et ouvrent les portes vers de nouveaux projets d’application en réponse aux besoins locaux.

Un évènement partagé par 3 établissements de l’I-site MUSE


6 chercheurs de l’IEM (F. Zaviska, G. Lesage, M. Héran, P. Miele, C. Pochat, A. Deratani), un chercheur de l’ICGM (J-L. Pirat) et un chercheur de l’ICSM (S. Pellet-Rostaing), accompagnés d’un représentant de la société FGWRS® (P. Magnes) et de la chargée de communication de la chaire UNESCO SIMEV (M. Boucher), ont activement participé à l’évènement.

L’IEM fait également partie de la KIM WATERS – Key Initiative MUSE sur la thématique EAU.